Accueil  Calendrier  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrer  Connexion  



 

Partagez|

(Galahad) + A new page opens.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


avatar

Humain

▌POUVOIR(S) : Aucun.
▌RACE : Humaine.
▌AUTRE(S) COMPTE(S) : Aucun.
▌CREDIT(S) : ©Poison Ivy(Avatar) ©Tumblr (Gifs)
▌AVATAR : Fan Bingbing l'enchanteresse.
▌ MESSAGES : 165
▌ ARRIVE(E) A ARKANA LE : 03/05/2017
▌ AGE : 33
▌LOCALISATION : Cachée entre ses notes et divers post it.
▌METIER : Censée être une fille de joie. N'est en réalité qu'une simple danseuse enchanteresse charmant les cœurs et les âmes de ses messieurs.




Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: (Galahad) + A new page opens. Jeu 21 Sep - 15:44

La danse est son seule moyen d'évasion. Rien n'a plus de valeur que la précision de ses mouvements gracieux. Elle se rappelle o'combien il est important d'être autant minutieuse pour attirer l’âme de ses hommes qui n'ont des yeux que pour elle. Elle ne veut pas être qu'une vulgaire courtisane aux courbes parfaites. C'est à travers son regard et ses danses qu'elle cherche à charmer et à rien d'autre. Au fond d'elle, une petite pointe de fierté s'éveille lorsqu'elle est autant acclamée par la foule et que tous ne réclame que sa présence sur scène mais voilà que depuis peu, la danseuse a bien du mal à se concentrer sur la fluidité de ses mouvements. Bien entendu, ses erreurs passent inaperçues aux yeux des autres, mais pas auprès d'elle. Elle a du mal à comprendre la raison qui la pousse à être si maladroite, si instable alors qu'il y a de cela quelques jours sa silhouette fluette semblait si légère et ses mouvements bien plus agréables à observer. C'était comme ci un poids s'était abattu sur ses épaules sans même qu'elle ne s'en rappelle la raison. Ce n'est pas comme ci elle n'avait pas fait exprès pourtant de ne pas s'en rappeler. Volontairement, elle l'avait fait, pour soulager sa conscience, pour se sentir moins sale et impure que ce qu'elle avait été lorsque son corps s'était fait souillé par un parfait inconnu guidé par son âme vengeresse. Au bout de plusieurs minutes de courbettes et de sourires angéliques, l'enchanteresse quitta finalement la scène, applaudit et félicitée par ses consœurs.

Elles semblaient toutes tellement impatientes de quitter le domaine pour découvrir les merveilles de la ville et c'est ce qu'elles pût faire après leurs représentations. Un sourire doux sur les lèvres, Frieda délaissa ses amies prises par leurs rêves de gloire et fortune pour s'isoler quelques minutes et se perdre par la même occasion par les différents stands du marché d'Arkana. Diverses odeurs toutes aussi délicieuses les unes que les autres grimpa jusqu'à ses narines délicates. Le marché d'Arkana était un lieu d'échange, ou tout les commerçants pouvaient se rencontrer pour céder leurs biens issus principalement des terres. Un rien parvenait à la fasciner, elle qui ne vivait que pour danser. De l'odeur du cacao jusqu'aux épices, la demoiselle se perdit dans ses contemplations sans remarquer que sa présence semblait avoir attiré l’œil d'un dangereux prédateur non loin. Un prédateur qui aurait très bien pût se jeter sauvagement sur sa proie, mais qui pourtant, semblait rester à l'écart, hésitant à prendre d'assaut cette si belle jeune femme blessée malgré elle. Finalement, elle céda, achetant quelques fruits sur l'un des stands qui lui donnait tant envie et ce n'est qu'en levant la tête pour payer ses courses qu'elle croisait son regard. Non pas celui du marchand non, mais celui de cet homme au loin, qui l'avait observé des minutes entières sans se lasser d'elle et de sa beauté. le regard braqué sur le sien, elle se contenta de sourire en détournant les yeux par la suite, gênée d'être ainsi épiée et ce par un charmant et bel inconnu.

Ce n'est pas comme ci elle n'avait jamais attiré le regard d'un homme, bien au contraire et c'était bien la, le problème. Frieda attirait bien des regards sur elle, inconsciemment, elle qui pourtant n'était qu'une pauvre et malheureuse humaine qui ne demandait rien à personne. Après avoir échangé quelques mots au marchand, la demoiselle pût s'en aller, ses sacs sur le bras. Bêtement, elle relevait à nouveau la tête, comme ci elle cherchait à nouveau le regard du bel inconnu et elle eut la chance de le revoir. Ce n'était pas prudent d'observer un autre homme que celui avec qui elle partageait sa vie, mais ce n'est pas non plus comme ci elle avait absolument cherché l'attention de cet homme semblant subjugué par elle. Frieda le savait qu'elle pouvait s'attirer des ennuis à le faire, ainsi dont, après un nouveau sourire gêné elle détourna une seconde fois le regard pour se concentrer sur sa route, celle qu'elle emprunterait pour rejoindre la demeure dans laquelle elle vivait désormais, loin des femmes l'ayant éduquées, près de cet homme qui la désirait plus qu'il ne l'aimait, cet homme qui avait misé une sacré grosse somme pour pouvoir l'obtenir rien que pour lui.

_________________


δ Elle peint son visage pour le cacher. Ses yeux sont une eau profonde, elle est l'artiste d'un monde flottant, elle danse, elle chante, elle vous diverti, tout ce que vous voulez. Le reste ce sont des ombres, le reste c'est un secret. δέλταClarice Lispector.
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Phénix

▌POUVOIR(S) : Ressurection
▌RACE : Phénix
▌AVATAR : Lee Byung Hun
▌ MESSAGES : 347
▌ ARRIVE(E) A ARKANA LE : 29/04/2017
▌ AGE : 254
▌METIER : Guerrier
Sublime créature mortelle, envoutante et souvenir d'un passé perdu et heureux. Lutter contre cette absurde attirance semble impossible, alors je te subis corps et âme...


Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: (Galahad) + A new page opens. Ven 29 Sep - 2:05


Des jours entiers s'étaient écoulés, inlassablement, continuant de faire tourner Arkana et ces différents peuples qui ne sont pas forcément très amicaux entre eux. A la cité, tout lui semblait banal, voir chacune de ses personnes si différentes se parler, se sourire, commercer s'en n'avoir aucune haine, ça le dépassait. Il y avait tellement de raisons pour certain de détester les autres, un peu comme lui, brisé par un passé funeste qui lui a retiré la vie tranquille qu'il aurait dû avoir. S'il le pourrait, il ferait cramer cette ville, un feu de joie devant lequel il pourrait danser. Mais c'est une entreprise trop grande que de vouloir s'en prendre à cette cité. Son but est sa vengeance, du moins dans un premier temps, plus tard, il verra ce qu'il fera. De toute manière, pour attaquer cet endroit, il lui faudrait une armée, des milliers de personnes pour se battre contre la mixité de cet endroit dégouttant.

Au beau milieu du marché, il regardait chacune des personnes, hommes, dragons, elfes et tellement d'autres. Ont-ils oubliés les anciennes guerres. Les morts. Le sang. Les cris. La douleur. La peur. La destruction. Les cadavres. Les familles brisées. Les amours perdus... Bande d'ignorant ingrat voulant croire à une paix hypothétique. Son regard se porta sur un coin ou une ombre l'avait attiré. C'était elle... cette femme, la femme de cet enfoiré. Son regard noir l'observa, elle semblait parfaitement normale, comme si la vie ne l'avait pas martyrisé, comme si un être perfide ne s'en était pas pris à elle. Alors, il décida de la suivre, à travers les étales, à bonne distance. Son regard toujours sur elle, sur ses courbes délicieuses qu'il avait goûtés trop brutalement et sans la moindre finesse. Galahad se faisait discret, mais pas que. Il ne se cachait pas. Pas à pas, il la suivait et au bout d'un moment, elle s'aperçut de son regard qui la scrutait. Le Phénix pensait qu'elle allait prendre peur, fuir en courant, se décomposer, mais c'est un sourire qui lui fut adressé. Un sourire ? C'était incompréhensible. Elle devrait le détester après ce qu'il lui a fait subir. Oui, elle devrait avoir envie de crier, d'hurler et demander à ce qu'on l'arrête. Mais non, elle avait l'air douce et gentille, comme si rien ne s'était passé. Pourquoi ? Pourquoi ne le prend t-elle pas pour un monstre ? Pour une créature ignoble qui l'a sauvagement violé, sans lui laisser la moindre chance de fuir ? A quoi bon lui sourire, à lui qui lui a fait du mal ? Lui qui pensait qu'elle serait détruire, se sentant souillé, qu'elle serait peut-être même rejeté par son mari. Rien. Rien de tout ça n'était arrivé. La jeune femme était toujours aussi radieuse, partant tranquillement, regardant par instant s'il 'était toujours là, juste derrière, à la suivre comme un homme voulant tenter sa chance. Sauf que ce n'était pas ça, il n'avait pas l'intention d'être ce genre d'homme, il voulait juste comprendre.

La belle quitta le marché, s'éloignant sans marcher plus rapidement alors qu'il était toujours derrière. Galahad se demanda même si ce n'était pas un piège, si ce n'était pas une tentative bien jouée pour l'attirer dans le piège de son mari voulant sa vengeance. Est-ce qu'il devait la laisser atteindre la maison ? Non, il doit la stopper avant, lui parler, tenter de comprendre cette attitude sans logique. Alors, il pressa le pas, sa cape dansant derrière lui. "Attendez !" s'écrit sa voix haut et fort pour qu'elle entende. "Nous nous connaissons ?" C'est qu'il ne savait pas quoi demander. Alors, il voulait savoir, est-ce qu'elle avait bien vu son visage cette nuit là ? Même si la lumière des bougies étaient faibles, il doute qu'elle puisse oublier les traits de celui qui lui a fait du mal.

_________________

    Venger
    Every night the dream's, always the same. Can't escape these walls of dark decay. Feel me drowning underneath the waves. Every time it never seems to change+ ms.palmer
Revenir en haut Aller en bas
(Galahad) + A new page opens.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Page Jaune haitienne ? ( Yellow page)
» Faut il tourner la page et oublier ???
» 01. La Première Page
» THE page d'accueil...
» Page Accueil

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ARKANA :: La cité-
Sauter vers: